Bulle d'O
Haptonomie, naturopathie

Karine STOCK
67 rue Roger Bérin
54270 ESSEY les NANCY

Tél : 06 85 66 98 55

 

Prendre RDV en ligne

 

 

 

Horaires :
 
Lundi 8h30 / 12H30 - 14h / 17h
Mardi 8h30 / 12h30 - 14h / 17h
Mercredi 8h30 / 12h30
Jeudi 8h30 / 12h30 - 14h / 18h

Vendredi 8h30/ 12h30 - 14h / 17h

 

Tarifs des prestations

 

Découvrez de nombreux articles autour de la naissance et de la parentalité bienveillante sur ma page Facebook. N'hésitez pas à me demander en amie !

 

 

Haptonomie à Nancy.

Accompagnement affectif à la naissance à Nancy en Lorraine (54).

Accompagnement haptonomique du bébé de la naissance à la marche à Nancy en Lorraine à Nancy.

LE PLACENTA, qu’est-ce que c’est ?

Toutes les mères ont un placenta, mais toutes ne connaissent pas sa vraie utilité, sa signification.

 

Le placenta, ce mot Latin qui signifie « gâteau » ou « galette », est partagé par toutes les mères, mais vous ne vous rendez vraiment compte de son existence que lorsque vous attendez un enfant : c’est ce qui permet à votre bébé de se développer, après quelques semaines de grossesse, et c’est ce qui est expulsé une trentaine de minutes après chaque accouchement.

Le placenta : à quoi ça sert ?

Le placenta est un élément essentiel de la grossesse : il est en fait une véritable plateforme d’échanges, entre la mère et le bébé. Echanges en sang, en oxygène, en gaz carbonique,... Le placenta permet au fœtus de se développer convenablement, tout le long de la grossesse. Les nutriments, par exemple (les sucres, les minéraux,...), ou certaines hormones sont reçues par le bébé par l’intermédiaire du placenta.

Pendant la grossesse, le placenta sert aussi de solution de remplacement lorsque certains des organes de votre bébé ne sont pas fonctionnels. Tube digestifs, poumons,... Le placenta assume ces fonctions, pour permettre à votre bébé de se développer confortablement, et au chaud ! Ne vous méprenez pas : il est très efficace ! Un placenta est, par exemple, à poids égal, 15 fois plus efficace qu’un poumon !

Le placenta est aussi une barrière protectrice : il sert à protéger votre bébé de toutes les agressions qu’il pourrait subir par les cellules de défenses de la mère. Il crée en fait une sorte de « no-man’s land » : le fœtus n’est pas ressenti comme un corps étranger. Il ne faut pourtant pas croire que le placenta est un bouclier : les substances nocives, telles que le tabac, l’alcool, certains médicaments ou même les virus ne sont pas filtrés par la barrière placentaire. Ils se transmettent donc directement à l’enfant, avec des effets souvent très néfastes. Le placenta est plus un barrage qu’une barrière hermétique.

Il sert aussi (mais cela est moins connu) à produire des hormones qui prépareront la mère à l’accouchement et à la lactation.

Quand le placenta ne fonctionne pas

Parfois, il arrive que le placenta soit un problème pour la grossesse : lorsqu’il est placé trop bas, par exemple. Dans ce cas, il gène l’ouverture du col de l’utérus, et peut même, dans des cas extrêmes, provoquer des saignements à la moindre contraction... Normalement, ce problème disparaît au bout de quelques mois de grossesse, mais il arrive qu’une hospitalisation soit nécessaire. Pas d’inquiétude : l’accouchement se déroulera sous césarienne, mais sans plus de danger qu’un accouchement normal !

La symbolique du placenta


A travers les âges et les sociétés, la symbolique du placenta a souvent une grande importance. Après votre accouchement, il y a de grandes chances pour que votre placenta soit détruit, et traité comme un « déchet biologique », mais cela est différent dans d’autres cultures : après la naissance, le placenta est souvent l’objet de nombre de cérémonies. Brûlé, enterré, conservé sous forme de poudre aux vertus « curatives », voire parfois mangé (la placentophagie reste toutefois rare), le placenta est l’objet de beaucoup de coutumes et de cultes...

Sans aller jusque là, le placenta est de plus en plus utilisé après la naissance : par exemple le stocker pour une utilisation médicale future (c’est pour l’instant interdit, en France)

 


Source : au feminin.com et wikipedia