Bulle d'O
Haptonomie, naturopathie

Karine STOCK
67 rue Roger Bérin
54270 ESSEY les NANCY

Tél : 06 85 66 98 55

 

Prendre RDV en ligne

 

 

 

Horaires :
 
Lundi 8h30 / 12H30 - 14h / 17h
Mardi 8h30 / 12h30 - 14h / 17h
Mercredi 8h30 / 12h30
Jeudi 8h30 / 12h30 - 14h / 18h

Vendredi 8h30/ 12h30 - 14h / 17h

 

Tarifs des prestations

 

Découvrez de nombreux articles autour de la naissance et de la parentalité bienveillante sur ma page Facebook. N'hésitez pas à me demander en amie !

 

 

Haptonomie à Nancy.

Accompagnement affectif à la naissance à Nancy en Lorraine (54).

Accompagnement haptonomique du bébé de la naissance à la marche à Nancy en Lorraine à Nancy.

Le Terrain C : carencé en AGPI

Votre terrain est le résultat d’un ensemble de facteurs héréditaires et environnementaux. Il résulte notamment, comme son nom l’indique, d’une carence chronique en acides gras essentiels qui jouent un rôle prépondérant dans la structuration des membranes cellulaires et que l’on retrouve en quantités importantes
dans les tissus nerveux et cérébraux ; les Acides Gras Essentiels (AGE) sont les précurseurs de molécules régulatrices fondamentales pour l’organisme, il est donc nécessaire qu’ils fi gurent en quantité suffi sante dans notre corps.
Ce terrain se traduit essentiellement par des troubles cutanés (sécheresse de la peau, vieillissement accéléré) et par une fragilité des défenses immunitaires dont les manifestations pathologiques les plus courantes se traduisent par des troubles ORL chroniques et des allergies. Par ailleurs, une carence en acides gras essentiels peut être observée lors de troubles féminins ou chez les enfants hyperactifs.

 

1. Priorité aux matières grasses riches en AGPI oméga 3 et 6


• Pour les assaisonnements : utiliser en alternance ou en mélange des huiles vierges première pression à froid (ou extraites à froid) riches en acides gras oméga 3 (huile de lin, noix, cameline, soja, chanvre, colza) ou en acides gras oméga 6 et vitamine E protectrice, anti-oxydante (germe de blé, tournesol, pépins de raisin, carthame).
• Pour la cuisson : utiliser l’huile d’olive, plus stable à la chaleur de la cuisson, jusqu’à 140° (pas de transformation des acides gras en acides trans). L’huile ne doit donc pas fumer (pour l’éviter, ajouter 1 c. à c. d’eau avant la cuisson).
• Consommer régulièrement des aliments riches en AGPI :
- les poissons gras : saumon, sardine, hareng, anchois, espadon, fl étan, maquereau, rouget, thon, riches en oméga 3 (EPA/DHA),
- les fruits de mer (les huîtres, les moules…),
- la mâche, le pourpier, l’avocat…
• Pour un complément en AGPI, parsemer les salades de graines de tournesol, de lin (mixées), d’amandes, de noisettes, de noix, de pignons de pin. Utiliser les purées d’oléagineux dans la cuisine :
- en remplacement du beurre pour les pâtes à tarte, les biscuits et gâteaux…
- en remplacement de la crème dans les soupes, les appareils à quiche, tarte, clafoutis…
- dans les vinaigrettes, en y ajoutant une demie cuillère de purée de noisettes,
- pour faire des crèmes, en les ajoutant à un lait végétal et de l’agar-agar…


2. Eviter les graisses saturées d’origine animale


• Limiter les viandes rouges et grasses (boeuf, porc, agneau, mouton), les charcuteries (pas plus de 2 fois/semaine). Préférer les volailles sans la peau.
• Limiter au maximum la consommation de produits laitiers bovins (lait, yaourt, crème fraîche, crème dessert, fromage). Les produits issus de la chèvre ou de la brebis sont mieux tolérés, à limiter à 2 fois par semaine toutefois.
• Faire la chasse aux acides gras trans liés le plus souvent aux procédés industriels (margarines, biscuits, pâtisseries, céréales industrielles du petit-déjeuner, plats préparés et autres plats industriels).


3. Favoriser


• Les herbes aromatiques et épices, riches en anti-oxydants : thym, estragon, marjolaine, sauge, coriandre, basilic, cannelle, clou de girofl e, cumin, gingembre, laurier, noix de muscade, persil, poivre, curcuma et paprika.
• Les oeufs bio (max 6 par semaine).
• Les fruits et légumes colorés riches en fi bres, antioxydants et vitamines :
- Les fruits : au moins un par jour à 16 heures.
- Au moins un plat de légumes cuits par jour, et selon la sensibilité intestinale, des crudités au début du repas de midi.
• Les céréales complètes ou semi-complètes bio, les légumineuses, riches en fi bres végétales et en substances nutritives.
• Le sucre complet de canne (type rapadura), la stevia, plante au grand pouvoir sucrant sans inconvénient sur la santé.

 

Conseils d’hygiène de vie


• Boire un litre d’eau minérale par jour, d’infusion ou de thé vert pour favoriser l’hydratation et l’élimination.
• Limiter les sucreries, l’alcool, le tabac.
• Pratiquer une activité physique et sportive régulière.
• Faire des bains de bouche avec une cuillère d’huile de noix ou de tournesol à recracher après 10 minutes.
• Nourrir la peau à l’huile de sésame ou d’amande douce après le bain ou la douche.

 

 

LES REPAS CONSEILLES

 

Petit-déjeuner

 

-          - Soit une à deux tranches de pain complet ou semi complet avec au choix : 1 oeuf coque, poisson fumé ou sardines, purée d’amandes, noisettes, sésame (tahin) ou pois chiche (houmos).


-          - Soit 1 yaourt de soja ou de brebis ou fromage blanc maigre émulsionné avec 2 c. à c. d’huile de cameline, lin ou noix + 2 c. à c. de farine d’orge, de millet ou de riz + graines de tournesol + 1 fruit de saison.

 

 

Repas de midi

 

-          - Crudités de saison en début de repas avec un assaisonnement d’huile vierge première pression à froid, jus de citron, ou vinaigre de cidre ou de pomme + gomasio (graines de sésame grillées + sel).


-          - Protéines animales :

viande, volaille ou charcuterie : maximum 2 fois par semaine,

poisson maigre : 1 fois par semaine,

poisson gras : au moins 3 fois par semaine,

oeuf : 1 par semaine (coque, mollet, poché).

 Légumes cuits à la vapeur + un fi let d’huile d’olive. Céréales complètes (pain, galettes, céréales cuites) ou pommes de terre ou légumineuses (lentilles, pois chiches, pois cassés).

 

-          Le dessert peut se composer de compote sans sucre ajouté ou d’un fruit cuit avec des oléagineux ou de crème avec lait végétal, purée d’oléagineux et agar-agar.

 

 

Goûter (si besoin)

 

-          Fruits frais de saison + oléagineux ou fruits secs.

 

Repas du soir

 

-          Léger, pris tôt, sans produits animaux :

- Un plat de légumes cuits (accompagner avec une sauce : purée d’oléagineux + huile de sésame) ou potage (ajouter 1 c. à c. de purée d’oléagineux dans l’assiette et mélanger).

- Céréales et / ou légumineuses (afi n d’être plus digestes les légumineuses peuvent être trempées 24 heures et ensuite cuites dans deux eaux différentes) ; tofu.

- Dessert léger si l’on ne peut s’en passer : compote avec épices, type cannelle, cardamome… crème avec lait végétal, purée d’oléagineux et agar-agar, yaourt au soja…

 


QUAND FAIRE UNE CURE DETOX ?

 

 

Terrain < à 10% Bravo, ne changez rien !
Terrain compris entre 10% et 30% Suivez les conseils alimentaires liés à votre terrain prédominant. Il n’est pas nécessaire de prendre des compléments alimentaires. Vous pouvez cependant prendre du Bionisol adapté au terrain le plus proche de 30%, pour diminuer les symptômes liés à ce terrain.
Terrain > à 30% Suivez scrupuleusement les conseils alimentaires liés à votre terrain et démarrez une cure detox.
Terrain > à 70% Il faut traiter ce terrain en urgence. Faire une cure detox rapidement et suivre scrupuleusement les conseils alimentaires. Un bilan au bout des 3 mois de cure sera nécessaire pour évaluer les résultats.

 

1 seul terrain > à 30%

   

Faire la cure detox de ce terrain (3 mois)



Plusieurs terrains > à 30%

   

Le terrain B est compris entre 30% et 50%
Suivre une cure de detox de 1 mois du terrain B puis une cure du terrain dominant.

Exemple : Le terrain B est à 37% et le terrain A est à 42% : faire 1 mois de cure detox du terrain B puis 3 mois de cure du terrain A (1 mois de cure detox puis 2 mois de cure de restructuration)

  

Le terrain B est > à 50%

Suivre une cure de 3 mois du terrain B puis une cure de 3 mois du terrain dominant.

Exemple : Le terrain B est à 57% et le terrain A est à 42% : faire 3 mois de cure du terrain B puis 3 mois de cure du terrain A.

Le terrain B est < à 30% et le terrain I ou O est > à 40%
Suivre une cure de 1 mois du terrain I ou O puis une cure de 3 mois du terrain dominant.

Exemple : Le terrain B est à 36% et le terrain O est à 42% : faire 1 mois de cure detox du terrain B puis 3 mois de cure du terrain O.

 
Le terrain B est < à 30% et le terrain I ou O est < à 40%

Suivre une cure de 3 mois du terrain dominant.

Exemple : Le terrain B est à 12% et le terrain I est à 25% : faire 3 mois de cure du terrain I

 

 


 

 

 

 

Les compléments alimentaires et les cures detox présents sur ce site sont élaborés par le laboratoire Nutergia.

Les compléments alimentaires ne peuvent en aucun cas se substituer à un traitement allopathique. Ils permettent de renforcer le terrain, en complément de thérapeutiques médicamenteuses et d’une alimentation équilibrée.

Demandez l'avis de votre médecin avant de débuter votre cure.

 

En cas de réexpedition à la demande du client, des frais de port seront facturés en sus.